Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comptes de Noël

par Lilou 30 Décembre 2019, 02:42 Ça - c'est dit...

Comptes de Noël

Parmi toutes les traditions qui se sont établies au fil des années, le soir de Noël, il y a le déballage des cadeaux. Les enfants trépignent d'impatience et sont de plus en plus excités, voyant minuit arriver tandis que les adultes refont le monde, traînent à table, arrivant tout juste au fromage à l'heure fatidique. Maya se souvient, d'ailleurs, qu'enfant, elle s'inquiétait de l'arrivée du plateau à fromages sur la table : tardive, elle repoussait le moment tant attendu. Aucune négociation n'était possible : le fromage, la salade, les noix fraîchement ouvertes et le vin, cela se respectait. Quant à la bûche, l'estomac étant bien rempli, ma foi, elle pouvait être dégustée après une petite pause.

- Maya, c'est à toi d'ouvrir le bal !

🎄🎄🎄🎄

Incrédule, Maya regarde sa sœur qui tient le chapeau avec les petits papiers et de l'autre, un billet déplié avec son prénom. De tous les Noël passés, elle n'a jamais été à cette place que tout le monde fait mine de ne pas lui envier ce soir : pour une fois, c'est elle qui déballera en premier ses cadeaux. Elle peine à camoufler l'improbable fierté qu'elle en conçoit. Les yeux sont tournés vers elle tandis qu'on dépose à ses côtés des paquets enrubannés. Elle s'en saisit, ravie de goûter à ce furtif, futil bonheur d'''ouvrir le bal'', lançant à chacun des regards à la dérobée, façon Lady Di. Elle s'assure que son diadème est bien en place sur ses cheveux courts, sourit de toutes ses dents à ses sujets et se tient bien droite, bien dans son rôle, comme si la Reine Mère allait débarquer.

🎁🎁🎁🎁

J'aimais bien la couleur, originale, mais tu as un mois pour le changer si cela ne te plaît pas. J'ai vu que le tien commençait à rendre l'âme, alors j'ai pensé... Tu as le bon de garantie avec ne le perds pas. C'était le dernier en rayon, tu as eu de la chance. Ah, ah, l'emballage t'a mis sur une fausse piste ! C'est le modèle le plus intéressant dans sa catégorie, j'ai regardé sur Google. Non, ma chérie, je n'ai pas pensé à te prendre des piles ! Promis, tu les auras demain !  Chéri, les magasins sont fermés demain matin ! Amazon est encore du retard : tu auras l'autre partie de ton cadeau la semaine prochaine. On ne peut vraiment pas compter sur eux ! Justement, ça fait partie de mes bonnes résolutions : je n'utiliserai plus Amazon ! 

Tout ce blablabla prend soudain fin lorsqu'un cadeau sous le sapin attire le regard de Maya : 

- Ah ! Regardez ce beau paquet oublié sous le sapin !

🎅🎅🎅🎅

Elle se lève, accompagnée d'un silence religieux de curieux et se saisit d'un sac immaculé, fermé au niveau des anses par un beau ruban bleu de satin. Aucun nom. Le silence se meurt, laissant place aux spéculations...

- Bon, déjà c'est un ruban bleu. Donc c'est pour un homme.

- Et pourquoi pas une femme ? C'est un ruban...

- Ça va, les clichés ? Maya, regarde si tu ne vois pas une carte ou un nom écrit quelque part.

- Rien. Il n'y a rien !

🔍🔎🔍🔎

Maya reprend, sur un ton taquin :

- Maman, c'est toi qui as fait les dernières courses de Noël. Tu aurais pu embarquer le sac d'un autre client à la caisse...

Elle éclate de rire en voyant sa mère outrée à l'idée de passer pour une voleuse. Et le beau-frère s'engouffre dans la brèche :

- Ah, ah! Je reconnais bien ma chère belle-mère : sous ses airs angéliques, elle cache bien son jeu !

- Chérie, arrête de taquiner ma mère ! Maya, ouvre !

- Oui, je vais ouvrir. N'empêche... Maman, tu as piqué un cadeau de Noël à un inconnu. Ça se trouve, tu as gâché son réveillon... Oh, ne fais pas cette tête, je rigole !

- Eh, les frangines pipelettes, vous déballez ou je m'en occupe ?

- C'est bon. Mais juste avant de savoir ce qu'il y a dedans, je serais d'avis de l'apporter au magasin après-demain : on regarde ce que c'est pour assouvir notre curiosité et on le ramène. Il doit bien y avoir un moyen de retrouver le client !

- Tu plaisantes, belle-sœur ? Ils vont se garder pour eux !

- Je suis bien d'accord avec toi : ma sœur ne connaît pas l'univers de la vente. Tous des voleurs !

- Oh... Mais... Ce n'était pas contre toi : les vendeurs honnêtes, ça existe. D'ailleurs...

- ...ton meilleur copain et vendeur ? T'es sérieux, là ? Maya, ouvre et on verra !

- Ça, c'est trop facile : c'est de l'honnêteté de circonstance. "Je vous le rends, votre cadeau, parce qu'il est pourri. J'ai vérifié. Enjoy.''

 

 

(LA SUITE ARRIVE)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page