Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 22:59

 

Avec empressement, Maya tape sur le clavier :

É  m  i  n  e  n  c  e.

Une lumière triomphale illumine son regard :

Alors tu vois ? Cest bien ce que je te disais : ça nexiste pas ! Comment veux-tu que je lappelle ainsi sans sourciller ? 

Sacrée Maya ! Cette histoire la tracassait tellement quau bout dune semaine, elle avait prétexté, un midi, une fatigue passagère pour ne pas aller déjeuner avec l’équipe et audacieusement fouiller dans les affaires de la nouvelle collègue.

Évidemment, ses recherches s’étaient révélées infructueuses : elle avait pris son sac à main avec elle. Et la paperasse qui traînait sur son bureau n’était que des plaquettes de présentation des différents services de la maison. Ce nest quun peu avant cinq heures quun collègue complice avait invité la nouvelle collègue à la machine à café pour lui permettre de chercher son portefeuille. Et là, elle trouva noir sur blanc son prénom : Éminence. Ce n’était donc pas une farce. Et ça, ça ne passait pas.

Maya a une sensibilité toute particulière avec les noms en général, les prénoms en particulier. Elle rêve, par exemple dun accent circonflexe sur le a de drame, qui lui donnerait précisément une sonorité convenable, susceptible de traduire une certaine douleur, une tristesse voire une catastrophe. Cest à chaque fois une pensée qui lui traverse lesprit lorsquelle écrit ce mot : elle doit réprimer une envie terrible de laccentuer. Parfois, lorsquelle le tape sur le clavier, elle tente laccent circonflexe, mais la touche espace la contredit, soulignant immédiatement le mot dun rouge accusateur. Bref. 

Les prénoms, cest une autre histoire, aussi tordue. Il est des prénoms qui conviennent à des enfants, dautres à des adultes. Un bébé Henri et un homme Valentin, ça lui paraissait curieux. Une fillette Agathe semblait avoir échangé son prénom avec une grand-mère Alizée. Mais ce matin, c’était le comble de ses tracasseries. Pensez-vous : la dernière venue du service, au port altier, au postérieur rebondi, le sourcil haut et fier, la moue boudeuse, le mètre soixante-quinze prétentieux sappelait logiquement Éminence. Si encore elle avait lair gentille. Que nenni ! À croire que son prénom lavait prédisposée à devenir insupportable.

Insupportable est aussi la situation pour le moins cocasse, vue de lextérieur : officieusement, Maya refuse de lappeler par son prénom. Officiellement, lorsquelle la entendu la première fois, au moment des présentations, dans un bel élan hypocrite, elle a soufflé : « Cest joli ». Mais depuis, elle multiplie les subterfuges pour ne pas lappeler. Des « Collègue ! », « Chère collègue », « Hé ! » ont suffi les premiers jours mais là, ils commencent à devenir suspects.

Maya ne se résout pas à prononcer ce prénom :

Éminence !

Chez elle, devant la glace, elle sessaie parfois à lhumiliant exercice, mais rien ny fait : cela sonne cruellement faux. Elle imagine, ce faisant, lire la satisfaction, le triomphe sur le visage d’Éminence. Ça la vassaliserait ipso facto. Elle trouve ABAISSANTE, cette obligation de lappeler ainsi, parce que cela donne limpression de retourner au Moyen-Âge. Ça a un aspect avilissant qui lui est insupportable.

Maya en a fait son combat : il faut quelle trouve un moyen de régler ce problème. Lappeler Truc, Machine, Chose, Jme souviens plus dton prénom, a fait son temps. Les excuses, les subterfuges ont vécu. Il va falloir, dès demain, prendre clairement position.

Emmi, ça sonne bien. On est allergique aux trisyllabiques par ici

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilou - dans Expérience
commenter cet article

commentaires

Emma 30/01/2013 00:18


Emmi, Emma... c'est sur que ça passe mieux 

Lilou 30/01/2013 10:20



Hé, hé ! bonne journée, Emma !



Rico 29/01/2013 23:37


Dis, ton Eminence, le café est servi ;)

Lilou 30/01/2013 10:15



Il faut que je limite ma consommation!



Qui Suis-Je?

  • : ... Lilou!
  • ... Lilou!
  • : "Toute ressemblance avec des faits et des personnages actuels ou ayant existé serait purement fortuite et ne pourrait être que le fruit d'une pure coincidence..."
  • Contact

Recherche

Dernières Nouvelles...

Pages

Liens