Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 15:31
Si, malgré mes avertissements, vous décidez de faire l'expérience, vous verrez... Je vous aurais prévenus: ce n'est pas sans risque!
Tapez "moral des français " sur votre moteur de recherche et là, méthode coué ablige, vous allez faire une sacrée tête:
"moral des Français en crise", "moral des Français en soldes", "le moral des Français est au plus bas!!!", "Le moral des Français baisse encore", "forte baisse du moral des ménages français", "ces prix qui minent le moral des Français", "moral des Français dans les chaussettes", "moral des Français en berne", "moral et français ne font pas bon ménage", "moral des Français, rien ne va plus", "net fléchissement du moral des Français"
Vous cherchiez le champ lexical de la déprime? Le voilà, plus complet, plus détaillé, plus fourni que dans n'importe quel ouvrage spécialisé. Mieux qu'une thèse de dépressif. Il ne manque plus que quelques noms comme Van Gogh, Churchill, ou Stiller pour illustrer le thème...
Comment diable mesurent-t-ils le moral des Français? Au nombre de suicides? A l'augmentation des rendez-vous chez le psy? A l'analyse des prescriptions des anti-dépresseur? Ah, peut-être à la consommation de plaques de chocolat - ou d'alcools forts ?
ASSEZ!!!
Si je vous disais que tout cela est FAUX? Allez quoi, j'ai bien envie d'y croire... Y'en a marre de cette morosité! Cela ne doit pas nous empêcher d'être en colère ou inquiet parce que les temps sont durs, c'est sûr. Mais... si on mettait de côté, au moins pour ce beau week end ensoleillé, ces sentiments négatifs pour laisser un peu, beaucoup de place à un sourire, à de la bonne humeur voire, chiche, à de la joie?
Allez, on y croit! On s'efforce à faire travailler ses zygomatiques, tellement raides, et ça commence déjà à allez mieux. On se dit que de toute façon, faire la tête n'y changera rien. On se dit que le Dr. House a fait son come back. On lache sa plaque de chocolat que l'on grignote sans vraiment apprécier. Bref, on prend sur soi et on arrête de faire la gueule! Tiens d'ailleurs...
Selon le manuel du feng Shui que je feuillette en ce moment, les couleurs ont un rôle non négligeable sur l'humeur. On le sait tous. Pourtant, on s'habille tous en noir. Alors la bonne humeur...  D'ailleurs, selon des études scientifiques (ce genre d'arguments pèse parfois dans  la balance) la bonne humeur peut considérablement prolonger l'espérence de vie: avec la mauvaise humeur les neurones se détruiraient ainsi beaucoup plus rapidement... L'espérance de vie des Français serait-elle en berne? Oups, là, y'a comme un sursaut!

A bon entendeur...

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilou - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

malouca 12/03/2009 08:58

Bon, calmos, tout est relatif dans le fait d'avoir été gâtés oupas. Je suis d'accord avec Lilou, y'en a marre des médias qui nous bombardent avec cette crise du matin au soir. J'ai un bob travail, je gagne ma vie, je vis bien et pourtant j'ai moi aussi peur de la crise! Y'a comme un problème... Donc effectivement, arrétons de nous lamenter sur nos petits soucis quand il existe des gens en France qui ont de vrais problèmes! Et c'est comme ça qu'il faut comprendre le billet d'humeur de Lilou. Et il n'est point besoin de faire référence à Sarko pour dire qu'on n'est pas d'accord (on le voit suffisament partout pour ne pas se le coltiner en plus dans vos messages!!)

Lilou 16/03/2009 13:06


Enfin une qui n'a pas cherché midi à quatorze heures pour trouver un sens à un simple billet d'humeur! Restons zen, tu as bien raison...
A bientôt!


ombre rouge 03/03/2009 01:13

Merci pour l' explication de votre texte mais je l'avais bien compris , j'ai quand même un peu plus de bon sens que ce que vous m'accordez , je ne prends pas tout au pied de la lettre , j'ai simplement lu votre texte et vous ai renvoyé une réaction exacerbée, mais possible et concevable aux discours que vous tenez. Prenez du recul et essayez d'imaginer comment il est possible de percevoir ce que vous écrivez ,acceptez sans vous fâcher que l'on puisse réagir à vos textes sinon pourquoi écrire si vos messages sont uniquement destinés à votre entourage . Juste une petite chose encore sans vouloir vous offenser ; je m'interroge sur l'expression que vous utilisez: " aux personnes que la vie n'a pas gâtés!" Est ce que la vie peut gâter ou pas et comment, par quel processus ? C'est qui , c'est quoi la vie dans cette expression ? Je vois dans cette formule une sorte de fatalité qui me dérange , si je peux me permettre ....
Je reprendrai à Ombre jaune son expression pour conclure en disant lisez ce qu'on vous écrit mais pour entendre vraiment ce qui est dit.

ombre rouge 02/03/2009 14:31

Merci ombre jaune pour vos propos : enfin un peu d'analyse j'avais l'impression d'être dans l'île aux enfants :
"Voici venu le temps des rires et des chants
Dans l'île aux enfants
C'est tous les jours le printemps
C'est le pays joyeux des enfants heureux
Des monstres gentils
Oui c'est un paradis

Ce jardin n'est pas loin
Car il suffit d'un peu d'imagination
Pour que tout, tout près de vous
Poussent ses fleurs, ses rires et ses chansons"

J'ai touché pendant de longues années la misère des autres : misère sociale , psychologique, affective dont les conséquences étaient l'échec scolaire , la violence, la délinquance, la maltraitance, la faim et oui la faim ici et en ce moment, la mauvaise santé, la souffrance physique .... Mais c'est vrai : j'ai vraiment été sotte de ne pas dire à ceux qui le matin me donnaient à lire sur leur visage la souffrance qui les habitait, à moi qui baignait encore dans le bonheur d'un week end merveilleux au soleil, :" allez arrêtez d'être mal , de souffrir : il fait beau, , les petits oiseaux chantent , souriez, soyez de bonne humeur" . J'ai été vraiment sotte de ne pas utiliser cette baguette "magiquisante" teintée de méthode coué . J'ai été sotte de tenter de comprendre les raisons profondes qui assombrissaient les traits de leurs visages .

Je suis comme ombre jaune , je souris souvent , je déconne et si je n'ai pas fait la vache , j'ai fait la poule et si parfois je donne l'impression de faire la gueule , c'est parce qu'au fond de moi un coup de gueule se prépare : j'ai horreur des poncifs , des clichés , des idées toutes faites ; j'ai trop ,souvent entendu expliquer le monde et les gens de cette manière caricaturale
Ceux qui souffrent trop ne peuvent plus sourire tout simplement : ils ne font pas la gueule
Ah oui , on pourrait aussi obliger les gens à sourire , parce que c'est vraiment désagréable tous ces gens qui "font la gueule" ou qui font une gueule qui nous dérange ......

Monde deshumanisé, individualiste ou bientôt on ne pourra même plus montrer sa souffrance car elle peut gêner, peut-être qu'un jour on sera puni parce qu'on ne peut plus sourire ou que l'on a plus envie de sourire
Où on ne parlera plus que pour ne rien dire!
Moi aussi , je sais aussi rigoler comme toi ombre jaune , mais comme toi je sais encore m'indigner et je voudrais par ce petit commentaire redonner une place même si elle n'est que symbolique à ceux dont les visages fermés par la souffrance courent le risque d'être assimilés à des gens qui font la gueule !!!

Lilou 02/03/2009 23:40



Bien... Revoyons un peu cette fameuse copie - et la vôtre! J'étais loin d'imaginer que cela susciterait autant  de réactions et vos
interprétations, hâtives,  me peinent. Si vous n'aviez pas tout pris au pied de la lettre, vous auriez aisément pu deviner que NON, je ne nie pas le fait que la vie soit devenue terriblement
dure, NON, je ne me voile pas la face, OUI, j'ai conscience que pour de nombreux individus (peut-être est-ce mon cas après tout: vous n'avez pas le monopole de la misère) la vie est fortement
teintée de misère. Un peu de bon sens: ce petit coup de gueule n'était évidemment pas destiné aux personnes que la vie n'a pas gâtés! Démarrer au quart de tour, je le veux bien, mais si c'est
pour porter des accusations non fondées, il vaut mieux se taire. Ces propos étaient évidemment destinés à ceux qui, dans mon entourage, passent leur temps à se plaindre pour des broutilles. Ils
peinent à apprécier leur chance au point que ça en devient indécent. Pour eux, effectivement, c'est l'île aux enfants. Ce faisant, je ne pense pas te contredire: quand on a la chance de ne pas
vivre de difficultés majeures, il faut savoir l'apprécier. C'est une question de bon sens, voire de respect pour ceux qui souffrent. Alors, non, ce n'est pas un cliché, c'est une réalité:
certains font la gueule alors qu'ils ont de la chance, d'autres sourient, malgré leur misère.


J'espère sincèrement avoir éclairci mon propos qui, comme tout texte, a pu être sujet à de multiples interprétations, bonnes et moins
bonnes...




Ombre Jaune 02/03/2009 00:06

euh, sarcasme, c'était juste pour le jeu de mot avec Sarko.
Juste que je trouvais que tu lisais sans vraiment entendre... Puisque je disais que justement, le moral en berne des Français (et d'autres gens ailleurs!) n'était pas en berne juste à cause de la crise, mais à cause de toutes les choses qu'on leur fait avaler à contrecœur... et toi, tu me répondais en revenant sur la crise.

Je me répète donc autrement: les soucis de notre monde, c'est pas la crise! Pas seulement, en tout cas! C'est le résultat d'un système hyper capitaliste, mondialiste, égoïste, tourné vers le profit de rares nantis (propriétaires d'actions, de fonds...) ou agents de fonctionnement de ce système (banquiers, traders, politiques...)!
Ce système déshumanise la société, abêtit les gens, rend chacun plus individualiste et égoïste... et brise les rêves!
La crise est un résultat de ce système pervers, elle enfonce un peu plus vite les pauvres dans la misère, mais elle n'est pas une entité en soi, et encore moins la cause de tout.

Maintenant, moral en berne ou pas, déprimé par cette société ou pas, je sais comme d'autres encore rigoler et ne pas me prendre la tête!

Enfin, je dois bien avouer que c'est quand même facile: moi, j'ai un métier!

Lilou 02/03/2009 12:36



Tout à fait d'accord avec toi, Ombre Jaune! Mon propos était simplement de garder le sourire malgré tout... Bonne journée!


PS: moyen, le jeu de mots...



Ombre Jaune 01/03/2009 02:00

Nan! Pas la crise, je te dis! Faut pas faire ton sarko sarkastique qui ne veut pas entendre! Ce n'est pas la crise qui pompe le moral des Français et du reste du monde des non-nantis, mais la dérive planétaire qui est de moins en moins humaniste!
Même l'écologie et le Grenelle de l'environnement ne sont que des grelots qu'on agite sans y croire pour encore et toujours faire de l'activité, de la TVA et du profit, et soigner la divine croissance! Comme si l'activité humaine pouvait croitre jusqu'à l'infini sur notre pauvre planète dont les collègues matheux ne peuvent que dire qu'elle est finie, notre pauvre terre, et ne gonflera pas vers l'infini pour faire plaisir à la bourse!
Je sais bien qu'il y a aussi de belles choses dans la vie pour tenter de se consoler... Moi, mes filles sont nées juste pendant la première guerre du Golfe... avant, il y avait eu la chute du mur... Ah, que d'espoir de libertés cette chute nous avait laissé rêver! Mais les pauvres Russes attendent encore cet age d'or du capitalisme consommant qui devait les rendre libres et heureux!

Viva la revolution !

A part ça, dans mon établissement, entre les moments où je meugle tel la vache qui rit, je suis instit spécialisé. Cette spécialisation n'étant pas l'imitation des bovidés!

NB.: le jeu était pourtant bien "qui est Lilou" et pas "qui est Ombre Jaune"

Lilou 01/03/2009 10:32



A aucun moment, je ne fais mon "sarko sarkastique" ! Je peine à trouver la trace d'une once de sarcasme dans mes propos. Moi aussi, j'ai une conscience
politique, j'observe et m'insurge contre tout ce que tu as remarqué sur ces dérives. Néanmoins, il me semble important de souffler de temps en temps et d'apprécier le peu de belles choses que
nous avons, sans quoi je ne vois pas l'ntérêt de notre court passage sur cette Terre. Alors soyons vigilants, protestons, râlons (c'est là la qualité première des Français aux dires de mes
amis étrangers), mais n'oublions pas d'apprécier ce petit cadeau qu'est la vie. Mes amitiés à Bob Morane.


PS: c'est simplement le fait que tu meugles dans les couloirs qui m'a interpellée




Ombre Jaune 01/03/2009 00:16

oui oui oui...

mais le moral, le rire, le sourire, la bonne humeur... faut pas tout mélanger, même si c'est parfois dur à mesurer!
Supposons bien qu'ils demandent aux gens et que ceux ci répondent qu'ils n'ont pas le moral, c'est une info comme une autre.
Moi, je n'ai pas le moral, et pas à cause de la crise... Ce serait plutôt à cause de cette société mondialisante et capitaliste qui nous bouffe la vie en nous faisant consommer plus ou moins avec notre consentement sur le dos des pauvres d'ici et d'ailleurs pour enrichir quelques familles de nantis sans scrupules.
Mais j'ai souvent le sourire, le déconne à tout va, même de ce putin de monde qui m'use le moral jusqu'à la couenne!
Je souris, je suis en général de bonne humeur, et j'avoue à mes amis que je n'ai pas le moral !
Je ne vois pas d'ailleurs pourquoi je devrais faire la gueule à mes proches quand ils se trouvent embarqués sur la même galère que moi, et je ne vois pas ce que ça changerait à mon moral... et à l'état de ce monde...
Quant à mes zygomatiques, ils se portent bien, même si j'use souvent d'autres muscles moins médiatiques pour imiter la vache dans les couloirs de mon établissement scolaire... juste, justement, pour faire rire.

Lilou 01/03/2009 01:02



merci de ton commentaire, extrêmement réaliste. Il est vrai que je peux donner l'impression de me voiler la face devant cette crise, bien réelle. Toutefois,
la morosité ambiante commence à me taper sur le système. Et quand je vois ma petite nièce qui vient de naître, je souris en me disant que le monde nous réserve aussi de très belles choses... Je
suis sincèrement ravie d'apprendre que tes zygomatiques se portent bien!

PS: je serais curieuse de savoir qu'elle est ton activité au sein de cet établissement scolaire...



Qui Suis-Je?

  • : ... Lilou!
  • ... Lilou!
  • : "Toute ressemblance avec des faits et des personnages actuels ou ayant existé serait purement fortuite et ne pourrait être que le fruit d'une pure coincidence..."
  • Contact

Recherche

Dernières Nouvelles...

Pages

Liens