Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 22:38
Punk is not dead?

         Le temps d’un feu rouge, il peut s’en passer, des choses dans sa petite tête…

         Elle était déjà en retard, deux toutes petites minutes. Pourtant, elle avait pris les devants en partant une demi-heure à l’avance. Pour un trajet de vingt minutes, c’était suffisant. Coup du sort, un camion s’était couché sur la route. Et forcément, chaque automobiliste s’était rincé l’œil une fois arrivé à la hauteur de l’accident.

         Deux jeunes se chamaillent à côté d’elle. L’un d’eux fait un pas en arrière et heurte Maya. Elle aurait pu tiquer mais en les voyant rire à gorge déployée elle sourit. Ils parlent fort. À côté d’eux, une dame pince les lèvres en signe d’agacement. Maya sourit.

         Il faut que jeunesse se passe… Ça lui rappelle la sienne, d'ailleurs... le désarroi de ses parents en la voyant fréquenter un punk qui portait du crayon noir aux yeux. Un vrai de vrai ! Cette année-là, les lycéens manifestaient contre le CIP, le fameux SMIC jeunes. Des manifestants faisaient le tour des établissements, entraient dans les classes et en sortaient les lycéens qui ne demandaient que cela.

         La voilà partie, Maya… Le proviseur acariâtre avait fait fermer les grilles. Il en aurait fallu un peu plus pour arrêter cette bande de punks ! Il ne restait entre Maya et son chéri qu’une porte en bois, assez épaisse, ajourée par des barreaux à mi-hauteur. Elle se rappelle de cette scène comme si c’était hier : il s’est saisi des barreaux, avec ses amis, et ils les ont secoués de toutes leurs forces. Le mur commençait à trembler. Et soudain, le faux plafond a cédé. Un nuage de poussière, un bruit sourd. Et le silence total. Maya était paralysée. Le proviseur était pâle : la bouche ouverte, il contemplait la catastrophe.

         Et puis, il y eut ce petit rire, punk. « La porte est ouverte ! » Punk is not dead.

         Maya sourit encore. Ces deux jeunes lui ont offert une belle balade dans le passé en peu de temps. La jeune fille croise son regard. Son ami lui donne un coup de coude pour la calmer. Elle soutient le regard de Maya et fronce les sourcils. C’est curieux, elle semble désormais agressive. Maya détourne son regard. À l’évidence, la jeune fille pense qu’elle a écouté leur conversation. Et ça l’agace. Passablement. Le garçon essaie de la calmer : on dirait qu’elle veut en découdre.

- Mais j’en ai rien à faire de ce qu’elle pense, moi ! Je soutiens à fond Marine Le Pen. Ouais, je le dis fort. J’emmerde le monde. J’emmerde les étrangers et les arabes. Vive le Front National ! Marine présidente !

Maya a vaguement la nausée. Mais elle n’est plus (plus beaucoup) cette étudiante qui démarre au quart de tour. Elle crève d’envie de lui dire… De lui dire tant de choses. Mais, finalement, à quoi bon ? Il faut que jeunesse se passe

Le bonhomme est vert. Elle traverse. Cinq minutes de retard.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilou
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je?

  • : ... Lilou!
  • ... Lilou!
  • : "Toute ressemblance avec des faits et des personnages actuels ou ayant existé serait purement fortuite et ne pourrait être que le fruit d'une pure coincidence..."
  • Contact

Recherche

Dernières Nouvelles...

Pages

Liens